Compte rendu atelier n°3

Compte rendu de l’atelier constituant n°3 du 20juillet 2016

Comme chaque moi maintenant, nous avons organisé un atelier constituant au moi de juillet, 18 personnes ont participé reparties en 3 groupes de 6. Les sujets proposés ont étés :

– La monnaie

– La désobéissance civile

– L’éducation

– Révolution ou évolution

– La santé

– La place du travail dans la société.

Le sujet retenu a été la place du travail dans la société. Il en est ressorti 3 synthèses :

Groupe 1 :

1° Ce qui portait autrefois le nom barbare de travail qui a pour étymologie la torture s’appelle dorénavant réalisation, afin que la notion d’épanouissement soit prise en compte.

2° Intégrer la dimension philosophique de la réalisation dans les programmes d’éducation nationale et utiliser les outils de communication non violente afin d’aider les enfants a savoir qui ils sont et quels sont leurs besoins.

3° Convertir les systèmes hiérarchique d’entreprise en systèmes collégiaux.

4° Obligation pour les entreprises de se sensibiliser à la nécessité qu’ont leurs salariés à se ressourcer

5° Ouverture des droits compensatoires après une démission.

Groupe 2 :

Préambule : Le revenu universel est un droit immuable. Le travail ne doit donc pas être une nécessité mais un choix.

1° Considérant que le travail est un choix de chacun, l’éducation se devra d’etre axée sur l’autonomie le savoir faire et le savoir vivre

2° Seule les salariés d’une entreprise auront le droit d’y posséder des parts du capital

3° La réalisation de soi se construit par le travail choisi et le temps libre choisi ce qui permet de partager l’activité nécessaire à la société

4° Les entreprises d’utilité public (eau,électricité, transport, communication , liste non exhaustive doivent être gérés par la collectivité,

Groupe 3 :

La question du travail découle de l’organisation globale de la société . Répartition des richesses , nécessité minimale de production et de services. Donc nous avons pensé à juste  titre que :

1° Il faut dégager le travail de la notion de survie économique ( salaire à vie, débat sur l’oisiveté tranché de manière optimiste.)

Répartition des richesses permettant l’application de l’article 1

a- plafonnement des hauts revenus

b- Contrainte sur l’actionnariat et le capital et plus sur le travail.

Comme chaque foi tout c’est passé dans le respect et la bonne humeur, il y avait de la bière et de la politique et il n’y a pas eu de bagarre…