mardi 22 juin la compagnie Brûlure Indienne nous présente son nouveau spectacle

C’est l’histoire de ma grande tante espagnole dans les années 80 à l’âge de 80 ans, assise au quotidien sur SA pierre en face de sa maison. Une vieille dame tout de noir vêtue alors qu’elle n’a jamais voulu se marier et donc n’est pas endeuillée.

C’est l’histoire d’un instrument de musique, appelé Pandero cuadrado de Peñaparda avec un son brut(e)et tribal. Cette percussion est jouée exclusivement par des femmes séniores, qui ont inventé des rythmes que l’on ne retrouve nulle part en Europe et sur lesquels elles chantent des centaines de chansons qu’elles ont écrites.

C’est l’histoire de moi, en vacances à Peñaparda, qui du haut de mes cinq ans assiste au décès de cette femme musicienne et colérique…et à sa résurrection…

–  Repas à 19h45 – Spectacle à 21h  –
Participation libre mais nécessaire.
_______________________________________________